Type 4. Plateforme bois sur pilotis

bruno

Pour les gloriettes, la technique sur pilotis revient à une surélévation de la plateforme avec quelques marches sur une hauteur de l’ordre de 60 à 100 cm. C’est le cas le plus courant, mais il est toujours possible de faire beaucoup plus haut selon votre choix. Ce type de construction permet de s’adapter aux terrains difficiles : humidité, pente, etc. et offre un rendu spectaculaire.

Anatomie d’une plateforme sur pilotis

Exemple de plateforme sur pilotis

Cette plateforme carrée est supportée par 4 pilotis supportant chacun 1/4 de charge pour le seul cas de la plateforme.

Une plateforme sur pilotis pour une gloriette a pour hauteur entre 60 et 100 cm. Le pilotis ne joue pas uniquement le rôle de sur-élévateur mais également de support pour la couverture de l’ouvrage.

Dans ce cas, les poutres porteuses de la plateforme sont directement fixées sur les pilotis par système d’encoche ou boulonnage. Les pilotis eux-mêmes sont fixés sur des plots en béton par des pieds de poteau.
Pour voir l’anatomie et la conception de la plateforme, consulter la rubrique suivante : La plateforme en bois. Les coins de chaque quadrilatère sont soutenus par un pilotis.
Pour la conception des plots béton : consulter cet article. Il reste ensuite à dimensionner les pilotis.

Calcul de la section du pilotis

Cet outil vous permet de vérifier la section d’un pilotis. "Vérifier" signifie que vous indiquez une section de pilotis et l’outil de calcul vous indique si ces caractéristiques peuvent répondre aux conditions d’utilisation mentionnées. Si le taux de travail est supérieur à 100 %, la section indiquée n’est pas suffisante. Il faut donc augmenter la section jusqu’à obtenir un taux de travail inférieur à 100 %.

La charge sur le pilotis :

Pendant la phase de conception de la plateforme :

  • déterminer la charge permanente et d’exploitation de la plateforme : vous avez caclulé les charges Cp sur chaque poutre porteuse. Et vous les avez reportées sur un schéma. Chaque poutre porteuse repose sur deux pilotis. Il faut donc répartir la charge Cp pour moitié de part et d’autre sur chaque pilotis.
  • calculer la charge permanente et d’exploitation de la toiture : la charge permanente récapitule la charge de structure, c’est-à-dire la couverture, les lattes, les chevrons, les pannes, etc. La charge d’exploitation correspond à la surcharge climatique de votre région. Pour connaitre ces charges, consulter l’article sur le calcul de la charge de la toiture.
  • vérifier la section des pilotis : avant de vérifier la section, il faut d’abord additionner les deux charges précédentes (plateforme + toiture) pour chaque pilotis. Si tous les pilotis ont la même hauteur, vous prenez la charge la plus importante et vous la reportez dans l’outil de calcul. S’ils n’ont pas la même hauteur, vous devez faire la vérification pilotis par pilotis. Enfin, retenez la section calculée la plus importante.
Calculette pour déterminer la section du pilotis

Fixation des poutres porteuses

Fixation de la poutre porteuse sur l’encoche du pilotis

Une encoche est pratiquée dans le pilotis. Elle supporte la poutre porteuse. Il faut au moins que la moitié de la largeur de la poutre repose sur le pilotis. La poutre est maintenue au pilotis par deux boulons.
Pour apprendre la technique de réalisation d’une encoche, consulter cet article

Fixation de la poutre porteuse par simple boulonnage

Avec un bon dimensionnement des tiges filetées, vous pouvez fixer directement les poutres porteuses à la surface des pilotis par simple boulonnage.
Pour connaitre la quantité et la section des tiges filetées, consulter cet article

Mise en œuvre

Pose des pilotis
  • 1 : apporter le pilotis sur son plot béton. Le pied de poteau est fixé au préalable sur son pilotis.
  • 2 : aligner en affleurement le pilotis sur le cordeau, sans le toucher.
  • 3 : à l’aide d’un niveau à bulle ou d’un fil à plomb, mettre le pilotis à la verticale.
  • 4 : stabiliser le poteau en y fixant un bras oblique, lui-même fixé au sol.
  • 5 : Procéder selon les deux axes, l’un après l’autre.
Monter les poutres porteuses
  • 1 : Poser la poutre porteuse dans les encoches des pilotis.
  • 2 : Avec une règle de maçon ou un cordeau, aligner les poutres porteuses les unes par rapport aux autres. Pour aligner avec les autres lignes de poutre, il faut utiliser une règle de maçon.
  • 3 : Vérifier l’horizontalité. Au besoin, ajouter des cales en plastique entre le poteau et son pied métallique pour ajuster le niveau ; ou ajuster avec le pied si celui-ci est réglable.
  • 4 : Maintenir temporairement la poutre contre les pilotis à l’aide de serre-joints.
  • 5 : Percer de part en part, les passages de boulons.
  • 6 : fixer les boulons
Variante

Si le poids le permet, vous pouvez monter pilotis et poutres porteuses au sol, puis lever l’ensemble d’un seul bloc.

4 - Enfin, il reste à fixer les solives sur les poutres-porteuses : La plateforme en bois