Définir ses moyens

bruno

Pour tout type de projet, il est nécessaire de partir d’un budget disponible pour ne pas se trouver devant un ouvrage inachevé à la fin.

Après l’avoir défini, plusieurs options sont possibles ; à savoir l’achat direct d’une gloriette en kit, le recours à un entrepreneur, ou seulement partir soi-même vers une belle aventure et réaliser de A à Z le projet.

De quel budget dispose-t-on pour la gloriette ?

On a tous certainement défini un budget quelconque pour quelque chose : budget de vacances, budget des courses pour la semaine, budget de notre première voiture, etc. Il n’est donc pas nouveau pour chacun de nous de comprendre comment on peut définir un budget pour la construction d’une gloriette.

N’importe quel budget peut s’utiliser dans la construction d’une gloriette (à voir Les styles de gloriette) qu’on peut construire, du plus modeste en se servant des matériaux récupérés pour un style rustique, en passant par le style classique ou directement prendre le style éclectique si vous êtes amateur.

Voici quelques éléments de décisions importantes :

  • connaître si l’on dispose d’un budget en une seule fois ou en plusieurs fois, et situer précisément à quel moment dispose-t-on d’un tel budget,
  • connaître toutes les dépenses annexes à la construction d’une gloriette. En effet, il ne suffit pas de construire l’ouvrage, mais aussi de se préparer aux dispositions annexes suivantes :
    • les démarches administratives (demande de permis de construire ou déclaration de travaux selon la taille de l’ouvrage),
    • l’élaboration de ce dossier administratif. Un dossier administratif nécessite dans certains cas quelques savoir-faire et il se peut qu’on se fasse aider par un bureau spécialisé,
  • connaître les dépenses de la construction même. À ceci s’ajoute les frais de l’entreprise si vous y faites appel, sans oublier les frais des accessoires que vous mettrez sur votre future gloriette (éclairage, brumisateur, etc.), les finitions,
  • déterminer les frais de transport des matériaux.

Beaucoup d’informations vous seront révélées à travers ce guide pour ne pas faire d’erreur et jouer au pif dans votre projet.

Quid de la gloriette en kit

Il nous vient toujours naturellement de lancer des recherches sur le Web pour voir quels types de gloriette sont courants, qu’est-ce qui existe déjà, et l’on tombe généralement sur les sites des fabricants et vendeurs. Ils offrent des gloriettes en kit et prêtes pour une livraison express.

Deux options sont possibles selon le fournisseur :

  • il livre tout simplement le kit et à vous de suivre les indications pour le montage de l’ouvrage,
  • il livre et puis offre le montage gratuitement ou avec un coût en surplus selon vos accords.

Acheter en kit, c’est s’affranchir des tâches d’ouvrage et de montage, en conséquence vous n’aurez pas la satisfaction d’un autoconstructeur en vous mettant à la tâche. En plus, avec un petit budget, les solutions en kit sont souvent décevantes.

S’orienter vers un entrepreneur

Parfois, vous êtes très imaginatif, vous ne voulez pas mettre la main à la pâte ou vous constatez que vous n’aurez tout simplement jamais le temps pour ça. Il est dans ce cas possible de faire appel à un entrepreneur.
Il se chargera alors de tout. Vous n’avez plus qu’à suivre de temps en temps le chantier et signaler les imperfections.

Mais comme on le sait, le confort a un prix et bien souvent même hors de prix. Un entrepreneur doit en effet calculer tous ses frais à savoir le coût du personnel, l’amortissement de matériels, le coût des matériaux, ses charges fiscales, sans oublier son bénéfice.

Partir soi-même à la belle aventure


Vous êtes un particulier et vous vous êtes procuré ce guide, cela veut dire qu’il y a en vous une petite envie de construire vous-même votre gloriette.
L’autoconstruction présente à son actif plusieurs avantages :

  • la maîtrise du coût de revient de la structure en optimisant chaque élément tout en ayant un style personnalisé,
  • l’économie budgétaire en évitant un entrepreneur ou un artisan. Il est cependant toujours recommandé de faire appel à un artisan dans les tâches que vous jugez plus difficiles,
  • cette économie nous permet d’avoir une gloriette qui convient à notre budget ou d’investir dans des matériaux plus spécifiques pour un résultat meilleur ou pérenne,
  • enfin, l’immense satisfaction d’avoir réalisé soi-même sa gloriette.
Esquisse d’un kiosque

Pour évaluer le coût d’une quelconque structure en autoconstruction, il faut partir d’une esquisse. Ceci va vous permettre de voir à peu près la liste des matériaux (bois, accessoires de fixation, matériaux de fondation, etc.) à disposer. En reportant le prix des matériaux de chez un fournisseur, vous avez un total qui est un aperçu de ce dont vous avez besoin. Ajouter toujours un surplus de l’ordre de 50 % pour éviter toute mauvaise surprise.